Follow:
Divertissement

Battlefield 1 : Un énième jeux de guerre ?

battlefield_1_key_art

Et bien non, et je vais vous dire pourquoi.

La série des Battlefield à débuté en 2002 avec le premier opus qui était consacré à la seconde guerre mondiale (BF 1942). Ce qui était génial c’est que pour une fois dans un jeux de FPS (First Person Shooter) on pouvait incarner un soldat, qui pouvait conduire des véhicules variés sur des cartes gigantissimes et s’inspirant de combats célèbres.

On pouvait donc se retrouver dans le désert de El Alamein puis la carte d’après nous amenait à Iwo Jima… c’était novateur, extrêmement bien réalisé, avec un super game play bref un chef d’œuvre pour l’époque.

Le studio DICE à continué la série des BF avec des nouveaux jeux. Mais, de l’avis général, ils étaient de moins en moins bien et je pense que c’était grandement à cause du fait qu’ils s’étaient éloignés de leurs fondamentaux : le jeux de guerre qui raconte une guerre qui a réellement eu lieux. Car finalement jouer à un Battlefield dans le futur…on s’en moque un peu. Il y a tout un tas d’autre jeux pour ce faire. L’essence même de BF c’est, à mon sens, les guerres mondiales.

Et voilà ce que nous propose Battlefield 1, un voyage dans les tranchés de «  la guerre qui devait mettre fin à la guerre » .

Bref, bienvenue en 14-18 !

battlefield_1_e3_screen_4

Dés les premières images du jeux, nous sommes ébahi par la beauté incroyable des images. Et il n’y a presque aucun changement de qualité entre la cinématique et le jeux lui-même. Mon Chieur et Tendre s’est même écrié « c’est le jeux là ?! » alors qu’il prenait en main son personnage pour la première fois.

J’ai vraiment aimé cette introduction où l’on est amené à prendre possession de plusieurs soldats dans une grosse bataille afin de tester différentes armes rapidement. Nous incarnons donc des personnages voués à mourir sur le champ de bataille, et à chaque mort de l’un de nos personnages il y a un fondu noir présentant le nom du soldat et ses dates de vies et de mort.

C’est un passage qui te noue un peu l’estomac car tu réalises vraiment l’horreur et l’aspect sordide de la guerre ainsi que la mort de ces hommes très (trop) jeune. Je trouve que c’est une belle entrée en matière pour un jeux de guerre, car j’ai eu l’impression d’un moment de recueillement, je me suis sentie secouée et ramenée dans les réalités qu’ont vécu ces populations.

Ce jeux n’est pas anodin et son sujet non plus. Ils ont dès les premières minutes essayé d’en tenir compte et j’ai vraiment aimé ça.  On sent du respect pour les victimes à chaque instant du jeux, notamment lors de la campagne (je vous avouerai que le multijoueur est un peu plus bourrin) où l’on apprend des petites anecdotes sur ce conflit. C’est très prenant et donne de l’âme aux graphismes.

Toujours au sujet de ce qui n’est pas anodin, il est important de noter (et ça à déjà beaucoup fait couler d’encre), l’absence de l’armée Française car le studio veut leur accorder une importance toute particulière et leur faire honneur en lui dédiant une extension complète. Beaucoup de joueurs râlent déjà en prévision de ce DLC payant qui nous permettrait de redonner vie aux poilus. Et il faut avouer que l’honneur c’est bien, mais les 15€ supplémentaires pour une extension comme celle là, c’est mieux (médisante ?! Non, réaliste ! Mais passons, quand on aime on ne compte pas paraît-il).

farflungveneratedelectriceel-poster

Passons maintenant après cette introduction à nos premiers ressentis en jeux (avec les avis éclairés de mon Chieur et Tendre) :

Les points positifs :

  • Le graphisme, évidement
  • Les cartes variées qui nous font parcourir le monde

De Amiens, au montagnes Italiennes en passant par la forteresse de Fao pour citer quelques unes des maps que nous avons testé.

  • Des véhicules qui ne font pas la partie à eux tout seuls

On peut les abattre ! Les avions sont plus faciles à détruire que dans BF3 et 4.

  • Le zeppelin

Non mais OMG ce truc ! C’est sublimissime !

  • Des classes équilibrées
  • Pouvoir jouer des pays que nous n’avions jamais joué auparavant

Ou que nous avions oublié dans nos manuels d’histoire : les Ottoman en tête, mais aussi les Italiens par exemple.

Les points negatifs :

(que nous n’avons pas pu déterminer après quelques heures de jeux…)

  • Le prix, sans parler des futurs DLC
  • L’ordinateur de malade qu’il faut pour faire tourner ce petit bijoux (mais c’est énoncer une évidence)

Si le jeux vous tente, attendez-vous a une prise en main un peu difficile si vous n’avez jamais joué à un Battlefield. Sinon vous vous habituerez très bien car il reste dans la même veine que les précédents au niveau de la jouabilité.

Et si vous voulez quelques vidéos pour vous motiver, je vous conseille bien évidement le trealer officiel… mais également quelques vidéos youtube qui m’ont bien faites rire notamment « La première game du monde » de CyprienGaming ou celle de CodJordan23.

A vos cartes bleus, il sort officiellement demain !

 

Ce genre de jeux vidéo vous intéresse-il ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow

Share:
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

No Comments

Leave a Reply

 

}