Follow:
Humeur

Pourquoi la Fantasy est de la vraie littérature !

D’aucun pensent que tous les genres littéraires ne se valent pas, que certaines lectures valent mieux que d’autre. Et je ne peux nier que la qualité d’un livre est variable… Par contre certains déclarent que des genres, pourtant définis comme littéraires, valent moins que d’autre… et là, je pousse un « Hola » (Bonjour?!) d’étonnement et de stupéfaction ! Et je m’offusque. Qui peux oser minimiser et juger la qualité d’un genre littéraire au seul critère que ce n’est que de l’imaginaire, du fantastique, du fantasy ?!

livres2

Ce petit article pour parler de ce genre méconnu et qui s’avère être un espèce de vilain petit canard de la littérature alors qu’il gagne de jours en jours de nouveaux adhérents ! Mais pour en revenir aux fondamentaux il semble necessaire de poser une question essentielle :

Qu’est-ce que la littérature ?

Proust écrivait « La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c’est la littérature »

Pourrions-nous donc dire, au vue de cette citation, que tout ce qui nous permet de nous évader, de vivre une vie de découverte, d’émerveillement et même d’aventure peut-être considéré comme de la vraie Littérature ? Si j’en crois cette définition d’un des pontes de la littérature Française, je pourrai dire que tout genre littéraire peut et doit être considéré à juste titre. Qu’il s’agisse d’un texte classique, d’un roman policier, d’une pièce de théâtre, d’un roman de SF, d’un texte de Fantasy.. mais également d’une BD, d’un comics…ou que sais-je encore ?!

Le monde évolue, et les genres de lecture évoluent également. Nous pourrions même nous demander si un blog peut être considéré comme un substitut à de la Vraie Littérature ? Au même titre qu’un roman auto-biographique ou qu’une série de nouvelles ?! Mais nous nous éloignons du point que je voulais mettre en relief dans cet article…

J’éprouve un plaisir immense à me plonger corps et âme dans une lecture, j’ai un plaisir encore plus immense à faire découvrir cette lecture à un tiers, afin qu’il ou qu’elle puisse partager avec moi le bonheur que peut faire éprouver ce livre ! Et je n’obtiens ce bonheur si particulier, cette exaltation, ce sentiment de joie futile uniquement lorsque je me plonge dans un bon livre de Fantasy. (Notons que la notion de « bon livre » est très subjective).

Un premier amour qui définit toute une passion ?

Je me souviens de mon premier coup de foudre littéraire, que vous êtes nombreuses et nombreux à avoir en commun avec moi : Harry Potter. Évidement. Bien évidement.

Qui peut oser déclarer que ce livre, qui a fait aimer la lecture à des milliers de jeunes à travers le monde, n’est pas de la littérature ? Certes, la qualité du texte, l’écriture, et les tournures sont moins évoluées que dans du Zola ou du Voltaire.. et alors ? Est-ce ça qui importe vraiment ? Ce livre avait pour but de toucher un publique d’enfant, et il a réussi d’une manière incroyable. Si fabuleusement que je pense encore que mon hiboux pour Poudlard c’est perdu en chemin… (Et j’ai donc dû, malheureusement, suivre un cursus classique au collègue, au lycée et à la faculté alors qu’une vie de Sorcière hors du commun m’attendait… quel dommage quand on y songe…!)

Et je ne parle que d’un livre pour enfant qui a pourtant révolutionné son époque et toute une génération (voir plusieurs).

Je pourrai en dire autant d’autres auteurs qui ont changés ma vie et qui n’écrivent pas du classique pour autant. Des auteurs qui m’ont fait pleurer, rire, vibrer, rêver, espérer me réincarner dans leur univers de magie et de mythes. Je pense que ce qu’ils ont réussi à me faire vivre (et je cible là des auteurs incroyables comme Robin Hobb, G.R.R Martin, Patrick Rothfuss, Tolkien, Roger Zelazny et Lynn Flewelling par exemple) à travers leurs textes est juste incroyable.

livres

Je pense à tous ces personnages fabuleux dont j’ai voulu m’inspirer et auxquels j’essaye encore chaque jour de ressembler. Je les remercient pour ces histoires merveilleuses qui me font parfois oublier un quotidien terme ou simplement habituel (on ne dirait pas comme ça, mais tout va bien ne vous inquiétez pas), ils m’offrent des rêves éveillés auxquels je peux penser toute la journée et qui peuplent mes nuits de personnages de d’aventures incroyables.

Tous les auteurs de Fantasy qui m’ont un jour marqué font que je suis riche aujourd’hui de leurs récits. Au même titre que des livres « classiques » comme Thérèse Raquin (en tête) ont pu me marquer et faire évoluer ma vision des choses et de la vie. Je pense simplement que ces auteurs de Fantasy sont parfois mal reconnus alors que la masse des lecteurs est de plus en plus importante à découvrir leurs œuvres et à se plonger dans leurs récit qui sont aussi beau et d’aussi grande qualité que ceux des auteurs modernes ou de « Vraie littérature ». Ils appartiennent juste à une autre époque, à un autre publique, à une autre culture ou une autre vocation. Ils font rêver autrement, mais d’une manière qui me secoue et me touche incroyablement.

heureux

Tout ça pour quoi ?

Tout ce texte inutile juste pour dire que j’aime lire mais j’aime lire grâce aux auteurs de Fantasy qui rendent ma vie, chaque jour, plus fantastique et incroyable !

Merci à eux, ce sont des génies pour moi et leur art mérite d’être reconnu, aimé et acclamé !


Et vous, quel est votre genre de prédilection ?

Qu’est ce qui vous fait vibrer ?

 

P.S : Si la Fantasy vous intéresse, vous pouvez vous inscrire aux cours gratuits offerts par France-Universite-Numerique sur le thème : « Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer« 

Rendez-vous sur Hellocoton !L'univers de Thal

L'univers de Thal

↑ Grab this Headline Animator

Share:
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

No Comments

Leave a Reply

 

}