Follow:
Divertissement

Revue littéraire : Le Royaume de Tobin

le-royaume-de-tobin-l-integrale-1-3370122

Ma revue littéraire fait son grand retour avec un cycle que j’aime tout particulièrement, car c’est un cycle de Fantasy (forcément, vu ce que je lis) qui fait l’apologie des femmes et de leur force mais c’est également un livre touchant et émouvant qui évoque la mort, l’amour, le changement, l’oppression… c’est le Royaume de Tobin.

Synopsis

Un livre qui fait voyager dans le pays de Skala dirigé par le Roi Erius, qui élimine sournoisement les prétendantes au trône, trône qui selon la prophétie doit être tenue par une femme de la lignée royale. Voici le synopsis pour plus de détails :

Selon une ancienne prophétie, le royaume de Skala connaîtra la paix et la prospérité aussi longtemps qu’une Reine guerrière en occupera le trône. Mais l’usurpateur compte bien y mettre un terme, en éliminant toutes les prétendantes à la couronne. Pour protéger Tobin, l’ultime héritière d’une longue lignée de souveraines, une sorcière use d’une magie ancienne et interdite pour la transformer en garçon… Mais à quel coût !

Lynn Flewelling nous livre ici son meilleur cycle selon moi. L’histoire est complexe et aboutie mais sans jamais laisser le lecteur se perdre. Dès le début du livre, nous suivons deux magiciens lors d’une visite chez l’Oracle du coin, malheureusement ils voient une vision qui va changer leur vie. En effet, ils découvrent que la princesse (qui aurait normalement due hériter du trône) est enceinte de deux enfants : une fille et un garçon ! Ni une ni deux, ils conçoivent un plan astucieux afin de cacher magiquement la petite fille sous l’apparence de son frère, en tuant ce dernier pour le bien de tous.

Lecture_femme

Mon avis

Voilà le topo, et où débute réellement notre histoire. Durant six tomes, ou trois si vous lisez les Intégrales, nous allons suivre les aventures du jeune Tobin (aka la jeune fille avec les atouts de son frère mort) de son enfance : Enfermé dans un château sans vie, hanté par l’esprit fantomatique de son frère mort, tourmenté par sa mère devenue folle de chagrin (une vie sympa en gros); jusqu’à ses années d’apprentissage à la Cour où il deviendra un guerrier émérite puis à la découverte de sa réelle identité de femme, la quête de sa sexualité, du pouvoir qui lui incombe et plus généralement de sa destinée !

Je trouve que les personnages dépeints dans ce livre sont tous d’une sincérité incroyable, tant dans leurs défauts que dans leurs qualités. Nous avons droit à une palette de personnages assez étonnante, passante du gros méchant (mais qui est subtilement travaillé) jusqu’aux héros (héroïnes) dont la fragilité fait la force.

Dans cette histoire, on passe sincèrement du rire aux larmes et on s’attache réellement aux personnages et à l’histoire. Ce bouquin possède tout ce que l’on attend de ce genre de cycle : De l’émotion, de l’aventure, des personnages forts, de la sincérité, des combats.

Il aborde un thème vraiment intéressant, surtout avec le jeune héro Tobin tourmenté par les spectres de son passé, qui donne au cycle son côté surnaturel, (/!\ attention, pensée philosophique droit devant ) mais qui nous marque car ne sommes-nous pas tous tenaillé par nos propres fantômes ?!

royaume_de_tobin_illustration

Critique

Si il y a une chose à reprocher au cycle (oui car quand même j’essaye d’être objective parfois même quand j’aime), c’est qu’il lui manque ce côté un peu réaliste, un peu Dark Fantasy qui rend tout de même les situations plus tragiques et stressantes. En effet, ce cycle, malgré un début très tragique et lourd à lire, reste gentillet et ne se perd pas dans la sordidité retranscrite dans la première partie de l’histoire. On peut donc lui reprocher son côté « Block-buster / Happy End à l’Américaine » comme j’ai envie de le présenter. Nous ne sommes certainement pas chez Martin et sa passion à trucider ses héros pour un rien.

Ce qui est bien, et en même temps pas bien. C’est à vous de juger, tout dépend de votre humeur du moment et de ce que vous avez envie de lire.

Et puis finalement…

En tout cas, je trouve que ce cycle vaut son pesant de cacahuètes et qu’il mérite qu’on y jette un coup d’œil. Pour ma part, après une seconde lecture, j’étais à nouveau émue de quitter mes amis les héros de ce jolie cycle.

Ma note : ☆ 

Le Royaume de Tobin

Edition : J’ai Lu

Prix (Intégrale) : 13 € sur Amazon

Et vous, vous connaissez ce cycle ? 

Quel autre cycle auriez-vous à me conseiller ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Follow

Share:
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

1 Comment

  • Reply Sur un petit nuage

    Hum après avoir lu ton avis, je me laisserais peut être tenté après le 4em tome du Fou et l’assassin de Robin Hobb :)
    Bonne soirée.

    octobre 31, 2016 at 5:59
  • Leave a Reply

     

    }